Abécédaire / Questionnaire du sexe et de la sexualité

Si  je vous dis …

Aisselle ?

La bite sous le bras.

 

Bisexuel ?

Deux fois plus de chance !

Bite ?

Mordre en anglais.

Boule de geishas ?

Pour la rééducation périnéale.

 

Clitoris ?

Comme les icebergs (mais en plus chaud), la plus grosse partie est cachée.

Consentement ?

Obligatoire !

Contraception ?

Masculine ? Préservatif, vasectomie, retrait.

Cunnilingus ?

Qu’unilingue ou polyglotte, l’important c’est la langue.

 

Désirs ?

Ils font parfois désordre.

 

Éjaculation ?

Quand on dépasse le point de non retour.

Excision ?

Aïe ! Non ! Stop ! Arrêtez-le massacre !

Excitation ?

Si tu me cherches, tu vas me trouver.

Exhibitionnisme ?

– Tu l’as vue ?

– Non, j’ai pas mes lunettes !

 

Fessée ?

Pas sur les gosses SVP !

 

Gland ?

Attention au freinage !

Godemichet ?

Un joujou pour  Noël, dans la cheminée.

Gouine ?

Euh ? … vert en anglais !

 

Homo ?

Sapiens !

Hymen ?

Parfois complaisant. (C’est dingue cet adjectif !)

 

Infidélité ?

Liaison dangereuse ou pas.

 

Johnny ?

Fais-moi mal ! Envole-moi au ciel !

Jouir ?

Atteindre le Kilimandjaro.

 

K ?

Kilimandjaro, donc !

 

Lécher aller ?

Euh, non ! C’était laisser aller : lâcher prise quoi.

Lesbienne ?

Mujer contra mujer ? Mecano !

 

Massage ?

OK mais pas sage !

 

Non, c’est non !

Marre de se faire emmerder !

Nudité ?

Pas tout de suite, pas trop vite ! Sachez me convoiter !

 

Orifice ?

Si ça continue, tu verras le trou de mon …

Oser ?

Allez, sois pas timide !

 

Partouze ?

Quand y’en a pour deux …

Pédé ?

Tu veux dire B.D,  Bande Dessinée.

Pénétration ?

Coït ? Papa dans maman ou Papa dans tonton, et avec les doigts, ça compte ?

Pénis ?

Un cap, une péninsule !

Plaisir ?

Cul-inaire aussi.

Préliminaires ?

Cette histoire se passe en Suisse, au bord d’un lac. C’est un petit ver qui se ballade sur un chêne et qui aperçoit un gros bourgeon, alors le ver se dit :
– Si je mange ce bourgeon, je vais devenir un gros vers dodu. Il attend que le soleil l’ait bien caressé. Et il mange le bourgeon.
Pendant ce temps arrive un petit oiseau dans le ciel, et il aperçoit le gros ver :
– Si je mange ce gros ver, mais seulement quand il aura avalé le bourgeon, je vais devenir un bel oiseau,  il attend et se tape le ver. Puis, repu, il se pose sur la plus haute branche du chêne au bord du lac.
À ce moment là arrive une petite chatte :

– Miaou, si je mange ce gros oiseau, je vais devenir une belle chatte.  La petite chatte grimpe doucement à l’arbre. Elle s’approche tout près de l’oiseau. Elle attend encore un peu que l’oiseau digère, prend donc  son élan et saute…

Mais, à ce moment-là, on est mi-août (miaou !), un orage éclate soudainement et la branche tombe dans le lac. La chatte se retrouve à l’eau.

Moralité: Plus les préliminaires sont longs, plus la chatte est mouillée !

 

Pucelage ?

Je ne sais plus où je l’ai mis ! Perdu, sans doute !

 

Q ?

Plan Cul.

 

R ?

 

Satisfaction ?

Parfois, I can’t get no.

Sida ?

Voir ou revoir 120 battements par minutes.

Simuler ?

Simuler … simuler, non. Ou alors une migraine.

Soixante-neuf ?

Lointaine année érotique

 

T ?

T’as d’eaux yeux tu sais !

Toucher

La chatte à la voisine.

 

U ?

 

Vagin ?

Fourreau mystérieux.

Verge ?

Le Zizi de Perret.

 

W ?

Waouh ! What else ! Georges !

 

X ?

Films X

 

Y ?

Y a pas de mal à se faire du bien

 

Z ?

Zizi, zézette, zob

abécédaire de la sexualité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s